Les bases d’une bonne rédaction web pour du contenu SEO

Un article aujourd’hui qui ne concerne pas spécifiquement WordPress avec un thème lié aux sites web : les contenus de votre site et le référencement de votre site afin qu’il soit positionné au mieux dans Google et les autres moteurs de recherche. Une bonne rédaction web se traduit par un article pertinent aux yeux de Google. C’est un contenu qui est donc positivement noté par Google, ce qui améliore naturellement le positionnement d’un site. Comment Google note-t-il un texte ? Comment optimiser un texte pour qu’il soit bien noté ?

Un contenu SEO a un titre et une introduction adaptés au corps du texte

Le titre est la première raison pour laquelle un internaute visite un site. Il a un besoin qu’il est venu combler : le texte doit ainsi satisfaire le lecteur en quête d’une solution en rapport avec les mots-clés contenus dans le titre. L’introduction doit aussi démontrer en quelques mots que les phrases qui suivront répondront parfaitement à la problématique que l’internaute se pose.

Si celui-ci quitte la page quelques secondes après l’avoir ouverte, Google en déduit qu’elle n’a pas su répondre à sa question et que donc, son contenu n’est pas pertinent. Pour garnir votre blog, vous pouvez opter pour une rédaction web de qualité avec un prestataire de confiance à même de répondre à chacune de vos exigences. L’expert en rédaction web sait en effet quelles balises titre sont importantes, comment tourner les phrases pour qu’elles soient bien perçues par le moteur de recherche, mais aussi par des lecteurs humains, quels mots-clé placer et où les dispatcher dans le texte.

Du contenu de qualité pour améliorer votre référencement

Une bonne rédaction traite un sujet particulier

Saviez-vous que le cerveau humain a tendance à préférer les textes supérieurs à 1400 mots ? Une bonne rédaction est de ce fait un texte qui répond à toutes les questions que les visiteurs se posent, tout en étant complet et riche en informations. Dans ce cas, l’internaute n’aura pas besoin de revenir vers la page de résultats de recherche (SERPs) pour approfondir ses connaissances. C’est le nombre de sauts d’un site à l’autre qu’on appelle « taux de rebond ». Avoir un taux de rebond faible envoie un bon signal et permet d’avoir un meilleur référencement. L’internaute semblant satisfait des réponses qu’il a trouvées sur le site, puisqu’il a passé du temps dessus, Google gratifiera donc ce dernier d’un meilleur positionnement.

Optimisation du jus de liens de l’article

Un contenu SEO se doit d’être un contenu facile à lire. Il cite des sources de qualité et s’assure de devenir une référence pour les autres sites. Chacun de ses backlinks (liens externes) rajoute de bons points au ranking (positionnement) du site en question. Son « jus de liens » externes et internes doit être cohérent avec son domaine d’expertise. L’article doit donc pointer vers de bons liens externes qui pourraient réellement aider le visiteur. Il démontre ainsi par ses contenus qu’il s’informe et comprend son marché cible.

Un article SEO est un texte bien balisé et sémantiquement riche

Un contenu optimisé est un contenu bien balisé, tant au niveau du titre et des sous-titres que des images et des liens. Eh oui ! Les images doivent également contenir des balises alt. Les URL des liens internes ou externes, quant à eux, doivent être courtes et concises.

Le champ lexical comme le champ sémantique du texte doivent être riches en vocabulaire de la même thématique, rédigés dans un langage correct et sans fautes d’orthographe ou de grammaire. La rédaction est un sujet délicat et on ne devient pas un bon rédacteur web du jour au lendemain. Il faut savoir manier les mots avec finesse pour convenir à la fois aux critères des lecteurs et de Google !