Quelques conseils pour réussir la mise à jour de son site WordPress

La mise à jour d’un site sous WordPress n’est pas une tâche à prendre à la légère puisqu’elle peut donner lieu à différents problèmes et bugs. Pour ce faire, avant une nouvelle installation d’une version de votre CMS, la prise de certaines précautions est aussi importante.

Mettre à jour WordPress

Remplissez les prérequis avant de mettre à jour WordPress

Afin que WordPress puisse bien fonctionner, vous devez vous assurer que votre hébergement web et votre site respectent certains prérequis. Vous devez disposer de :

  • PHP de version 7 ou même supérieur ;
  • HTTPS ;
  • MariaDB version 10.0 ou MySQL version 5.6.

Pour en savoir plus sur cette étape de la mise à jour, suivez ces conseils.

Faites une sauvegarde de WordPress

Avant la mise à jour, il est aussi capital de faire une sauvegarde du site (backup en anglais). Au cas où ceci vous aurait échappé, il est essentiel de noter que bon nombre d’hébergeurs sauvegardent régulièrement les sites qu’ils hébergent. À cet effet, lorsque vous auriez constaté un dysfonctionnement sur le site suite à l’installation, vous n’avez qu’à revenir en version stable du site en procédant à une restauration d’une sauvegarde. Nombreux sont les plugins de sauvegarde gratuits vous permettant de réaliser facilement des back-ups de votre plateforme comme le plugin UpdraftPlus.

Se renseigner sur la stabilité de la mise à jour

Il est parfois important d’éviter d’installer très tôt certaines mises à jour. En effet, nouvellement sorties, certaines mises à jour comportent des bugs. Ces erreurs sont généralement corrigées après quelques jours. Il est donc important de conserver l’ancienne version le temps que cette nouvelle soit vraiment utilisable. En visitant le blog officiel WordPress, vous aurez un certain nombre d’informations utiles portant sur les différentes mises à jour, de même que les correctifs. Par cette même occasion, vous pouvez consulter les commentaires des autres utilisateurs ayant déjà procédé à l’installation de la mise à jour. Ainsi, vous en saurez plus sur sa stabilité.

Procédez à la désactivation de vos plugins

En désactivant vos plugins, vous serez alors certain qu’aucun de ces derniers ne sera responsable de bug au cours de la mise à jour. Il est alors recommandé de veiller à tous les désactiver dès le début.

Vérifiez la compatibilité de vos plugins et  thèmes

Mise à jour thème wordpress

La mise à jour du site WordPress peut donner lieu à des conflits avec les thèmes WordPress et vos extensions/plugins. Vous devez en effet vous rassurer que c’est vraiment la version récente de vos plugins et thèmes. Notez également que les thèmes WordPress les plus réputés sont généralement mis à jour. Cependant, pour avoir le cœur net, consultez le site éditeur de vos thèmes. Depuis votre tableau de bord WordPress, vous pouvez aussi consulter la date des dernières versions de votre plugin. Découvrez plus de détails sur ce site.