Le guest blogging, un outil au service des utilisateurs de WordPress et des experts SEO

Guest blogging : un atout SEO
Grâce au concept du guest blogging, il est toujours possible de construire un portefeuille de liens en contribuant à des sites Web faisant autorité

Beaucoup de gens comptent toujours sur le guest blogging alias les partages d’articles invités dans le cadre de leur stratégie de création de liens. Si on y réfléchit bien, il est vrai qu’il est beaucoup plus facile d’obtenir des liens via le guest blogging que via d’autres techniques. L’une des choses importante au sujet du guest blogging est que la méthode nous donne la possibilité de marquer d’excellents liens à partir de sites Web de haut niveau.

Il n’est donc pas étonnant que de nombreux blogueurs et experts SEO privilégient toujours cette méthode. La principale question est la suivante : ces liens de publications d’invités sont-ils toujours sûrs et viables et comment les pratiquer de la manière la plus qualitative possible ?

1) Attention à ne pas en faire trop !

Le plus gros problème avec le guest blogging est que les gens ont tendance à en faire trop. Vos articles doivent provenir de différentes sources, avec différentes méthodes d’ancrage. Si votre seule source de liens entrants provient d’articles invités, Google remarquera ce modèle et vous aurez bientôt des ennuis.

Au lieu de cela, vous devez choisir soigneusement vos batailles. Vous devez diversifier votre profil de lien. Sinon, vous perdrez tout le temps que vous avez passé à nouer des relations et à rédiger vos messages, avec seulement une pénalité Google à afficher.

2) Focus sur la qualité

Google évalue les articles à partir desquels vous obtenez des liens. Si l’article est de grande qualité, votre lien sera également considéré comme un article de qualité. Donc, lorsque vous créez un article invité, assurez-vous qu’il est bon.

En exemple de blogs et de politique de blogging invités de qualité, on peut citer entre autre Nespresso dont les conseils du blog vont servir autant aux professionnels du monde du café, qu’à ceux de la vente ou du marketing de tout milieu confondu. Le blog de PokerStars, leader mondial du poker en ligne qui propose de nombreux types de tournois suivant les périodes de l’année, publie par exemple de nombreux articles sur la culture geek, des interviews de joueurs célèbres qui sont aussi parfois des sportifs ou célébrités reconnues, mais aussi des articles sur la cuisine de certains pays où la marque propose des festivals. Ces articles variés peuvent être alors repris sur d’autres blogs des personnes interviewées, ou des sites de voyages par exemple.

En ne suivant pas ce genre de politique de contenu invité qualitatif, vous obtiendrez comme c’est le cas également pour les étiquettes et le référencement, non seulement un lien dévalué, mais vous mettrez également en danger votre article d’origine. Google signalera les versions régurgitées de votre article en tant que contenu en double possible. Et parce qu’il existe un certain nombre de pièces similaires de faible qualité en ligne, cela peut également conclure que votre article est de mauvaise qualité.

Booster votre SEO avec un article invité
Le guest-blogging mérite toujours d’être pris en compte en tant que stratégie de création de liens afin de booster votre SEO

3) Ajout d’images, de liens et mise en forme

Chaque message que vous créez doit être distinctif. Même si vous utilisez cette stratégie à plus grande échelle, assurez-vous au moins que tout ce que vous créez est une entité distincte. L’une des meilleures façons de différencier les articles est d’utiliser une mise en forme variée.

Les blogs utilisent toujours des polices différentes et vous n’avez aucun contrôle dessus. Mais vous avez la possibilité de fractionner des paragraphes et d’ajouter des éléments tels que des puces, des sous-titres, des citations en bloc et plus encore. Cela augmente la lisibilité de votre article et facilite également l’exploration et l’interprétation du contenu par les moteurs de recherche.

Une autre façon d’améliorer l’apparence et la mise en page de votre texte consiste à ajouter des images et d’autres supports. Vous pouvez même aller plus loin et écrire des titres et du texte alternatif pour optimiser les images pour le référencement – l’éditeur vous en remerciera, car cela leur évitera l’effort et améliorera la valeur globale du référencement de votre article.

Au sujet des liens, il faut savoir que les éditeurs autorisent généralement un lien dans votre biographie ou un lien dans l’article. La plupart d’entre eux n’aiment pas qu’un auteur rédige un article avec de nombreux liens pointant vers différents sites Web. Cependant, si l’éditeur le permet, assurez-vous d’ajouter des liens très pertinents qui rendront l’article encore plus autoritaire.

Conclusion

Le guest blogging n’est pas mort et aucun système ou algorithme de Google ne pénalisera la création de tels articles. En mettant l’accent sur cette méthode, vous serez en mesure d’accomplir beaucoup plus avec les publications d’invités et,par conséquent, les liens commenceront à provenir de diverses sources sans que vous les forciez.

Mots-clés :